La société new-yorkaise International Seaways va fusionner avec Diamond S Shipping, basée dans le Connecticut. L’opération des deux compagnies cotées sur le marché NYSE, s’effectue dans le cadre d’échanges d’actions. Grande opération dans le transport maritime de produits pétroliers.

Les conseils d'administration des deux sociétés International Seaways (INSW) et Diamond S Shipping ont approuvé la fusion à l’issue de laquelle les actionnaires d'INSW détiendront 55,75 % des actions et sept des dix sièges du conseil d'administration de la future société pour 44,25 % et trois sièges pour Diamonf S Shipping. La compagnie de tankers sera dirigée par Lois Zabrocky, PDG d'INSW, et Jeff Pribor, directeur financier.

Flotte de dix navires

Une fois la fusion réalisée à la suite des procédures réglementaires d’ici le 3e trimestre, elle donnera naissance à la deuxième société de pétroliers cotée aux États-Unis en termes de nombre de navires (100) et à la troisième en termes de port en lourd avec 11,3 Mtpl, un chiffre d’affaires de plus d'un milliard de dollars, 2 200 employés et une valeur d'entreprise d'environ 2 Md$. 

INSW possède et exploite une flotte de 36 tankers dont 11 VLCC, deux suezmax, quatre aframax/LR2, treize panamax/LR1 et quatre MR. Par le biais de coentreprises, elle détient en outre des participations dans deux FSU. Diamond S Shipping possède et exploite 64 navires dont 13 Suezmax, 1 aframax et 50 MR. Les pétroliers de brut représenteront 71 % des tonnages et les transporteurs de produits pétroliers, 29 %.

La rédaction

Photo/©DR