Le Sri Lanka demande plus de 17 M$ au propriétaire grec du pétrolier qui avait pris feu au large de ses côtes en septembre, causant la fuite de 400 à 480 t de diesel sur 40 km dans l'océan Indien. 

Immatriculé au Panama, le New Diamond, géré par l'armateur grec New Shipping et propriété de Porto Emporios Shipping Inc., naviguait entre le Koweït et l'Inde, chargé de 270 000 t de pétrole brut et de 1 700 t de diesel quand un incendie s'était déclaré à bord à la suite d’une explosion dans la salle des machines alors qu'il se trouvait à environ 55 km des côtes sri-lankaises. L’accident a coûté la vie à un des 23 membres d'équipage, un marin philippin. 

Près de 500 t de diesel déversées

Selon les autorités sri-lankaises, entre 400 et 480 t de diesel se sont répandues sur 40 km dans l'océan Indien à la suite de l’avarie. En octobre, le capitaine du pétrolier avait écopé d'une amende de 65 000 $ pour sa responsabilité dans l’accident et pour ne pas avoir informé les autorités locales des dommages environnementaux. Les autorités veulent désormais obtenir des dédommagements de Porto Emporios Shipping qui a déjà versé 2,38 M$ au Sri Lanka au titre des opérations anti-incendie

L'avocat général a transmis une demande de compensation de l’ordre de 17 M$, selon le bureau du procureur de la République sri-lankais.

La rédaction