L’exploitant danois de vraquiers et de pétroliers relève encore ses prévisions de bénéfices pour l'ensemble de l'année 2022, son résultat net rehaussé de 90 M$ par rapport à sa précédente estimation.

Pour la cinquième fois cette année, Norden relève ses prévisions pour l’ensemble de l’année 2022. Désormais, la compagnie maritime, qui exploite des vraquiers et des pétroliers, estime son résultat dans une fourchette comprise entre 650 et 730 M$ contre 560 à 640 M$ dans sa précédente prévision.

La vente de deux transporteurs de produits pétroliers et de trois vraquiers auraient été particulièrement profitables, indique le communiqué, qui n’en précise pas la valeur.

Norden a réalisé un bénéfice net de 178,7 M$ au deuxième trimestre contre 32 M$ à la même période de 2021. Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) est passé de 105,4 à 313,9 M$ entre le deuxième trimestre de 2021 et 2022 tandis que le chiffre d'affaires pour la période avril-juin s’est élevé 1,4 Md$ contre 854 M$ à la même période l'année dernière.

Norden témoigne de la progressive reprise dans le secteur du transport maritime pétrolier enclenchée dans la foulée de la guerre en Ukraine.

La rédaction