En 2018, le port d'Oakland a enregistré une deuxième année consécutive de record avec avec 2,55 MEVP traités.

Une croissane de 5,2 % du volume de conteneurs traités permet au port californien de la baie de San Francisco d'atteindre un nouveau sommet historique à son niveau. Un résultat toutefois lié aux importations en hausse de 5 % tandis que les exportations ont diminué de 3,5 %. Les retour à vide ont augmenté de 19,7 %.

Selon John Driscoll, directeur maritime du port d'Oakland, "l'année 2018 est historique pour diverses raisons". E de mentionner les facteurs qui ont influencé les flux de marchandises, notamment le différend commercial entre la Chine et les États-Unis qui aurait incité les expéditeurs à anticiper les commandes d'importation avant les tarifs douaniers prévus, un dollar fort qui a rendu les exportations américaines plus coûteuses à l'étranger et une accumulation de conteneurs vides aux États-Unis qui ont dû être repositionnés en Asie en raison de la hausse des importations.

La rédaction