La compagnie de croisière américaine a vendu la totalité de ses séjours le jour de l’ouverture à la vente de sa croisière de 180 jours prévue en 2023. 

Un signe avant-coureur encourageant pour le secteur de la croisière, particulièrement affecté par la crise sanitaire, en léthargie depuis de longs mois. Le 27 janvier, Oceania Cruises (six unités de luxe, de 684 et 1 250 passagers) a ouvert les réservations pour sa croisière de 180 jours prévue en 2023.

Les billets – de 34 290 € en cabine de base à 128 292 € pour la suite – ont été vendus en une journée, indique la compagnie américaine. 33 % des réservations ont été effectués par de nouveaux clients. En outre, 20 % des croisiéristes ont choisi de prolonger leur voyage au-delà des 180 jours, jusqu'à 218 jours.

Faisant escale dans 96 ports de 33 pays répartis sur quatre continents, la croisière comprend également trois journées en Antarctique et l'accès à plus de 60 sites classés à l'Unesco. « Le nombre de nouveaux clients pour cette croisière de 180 jours et la vitesse à laquelle elle s'est vendue reflètent une énorme demande refoulée », a commenté Bob Binder, le PDG de Oceania Cruises dans un communiqué de presse.

La rédaction