La maison-mère de OOCL va lever 120 M$ grâce à une émission d'actions privées pour financer les navires en cours de construction et des conteneurs.

OOIL, maison mère de la compagnie de Hong kong OOCL (groupe Cosco depuis 2018) va émettre 11,4 millions de nouvelles actions, soit 1,82 % de son capital social, dont le produit servira à financer en partie son programme d’acquisitions. 

OOCL a actuellement 12 navires de 23 000 EVP en commande auprès du constructeur chinois NACKS, qui doivent lui être livrés entre mars 2023 à septembre 2024. Un investissement de 1,1 Md$.

En plus des navires, la société hongkongaise envisage l’achat de conteneurs et indique être à l’affût d’opportunités d’investissements sans autres précisions. 

« L’opération semble confirmer la stratégie de double marque adoptée par le propriétaire Cosco, qui espère ainsi drainer des investissements institutionnels vers OOIL », décrypte Alpaliner, assurant que le nombre d'actions détenues par Cosco Shipping Holdings ne changera pas à l’issue du placement.

Cosco commande 7 porte-conteneurs de 23 000 EVP pour OOCL

La compagnie, acquise par Cosco en août 2018 dans le cadre d'une transaction de 6,3 Md$, a encaissé 2,4 Md$ de recettes au quatrième trimestre de 2020 grâce à une croissance à deux chiffres de ses volumes sur les principales lignes maritimes  : + 56,6 % sur le transpacifique, + 56,5 % sur la route Asie-Europe et + 55,1 % sur les échanges intra-asiatiques/Australasie. Seul le transatlantique sous-performe avec une croissance de seulement 4 % sur le trimestre.

OOCL devrait ainsi réaliser un chiffre d’affaires de 7,46 Md$ contre 6,2 Md$ de 2019. Pris sur l’ensemble de l’année, les flux transportés (7,46 MEVP, + 7,3 %) surpassent ceux de ses homologues.

A.D.

Photo : ©OOCL

OOCL a doublé ses revenus au quatrième trimestre