Pierfrancesco Vago, président exécutif de MSC succède à Adam Goldstein, vice-président de Royal Caribbean Cruises, à la tête de la présidence de la Cruise Lines International Association au niveau mondial, la plus grande organisation mondiale des compagnies de croisière. Un mandat de deux ans.

Une compagnie de croisière européenne incarnera l’image mondiale de la CLIA pendant deux ans. Cela faisait quatre ans que la grande association, porte-voix des compagnies des croisières, était représentée par les grandes majors américaines. Pierfrancesco Vago, président executif de MSC, après avoir été PDG de MSC Croisières de 2003 à 2013, succède à Adam Goldstein, vice-président de Royal Caribbean Cruises (RCC), à la tête de l’organisation depuis 2019. Il assurait lui-même le relais de Arnold Donald, PDG de Carnival Corp.

Pierfrancesco Vago est investi au sein de la plus grande organisation mondiale des compagnies de croisière depuis des années. Il avait notamment occupé la présidence de CLIA Europe de 2014 à 2016. Il arrive à la tête de la CLIA à un moment terrible pour la filière, la crise sanitaire ayant frappé plus durement ce secteur, dont les opérations sont suspendues depuis près d’un an dans certaines parties du monde. Au cours de son mandat, le nouveau président entend donc naturellement concentrer ses efforts sur les modalités de la reprise. 

En dépit des « stop and go », MSC tente elle-même, comme nombre de compagnies européennes, de maintenir un programme tant bien que mal, jonglant avec les reports et les annulations afin de se conformer aux cahiers des charges sanitaires imposées par les États. 

MSC Croisières a imprimé ses engagements verts

Artisan de l’expansion de la flotte

Pierfrancesco a débuté sa carrière dans l’entreprise familiale Franco Vago SpA, une compagnie de transport italienne, indique sa bio communiquée à cette occasion. Il a rejoint la division fret du groupe MSC en 2000 avec la responsabilité des régions États-Unis, Mexique et Canada en 2001.

Le président éxécutif de MSC est l’artisan du plan actuel d’expansion de la flotte de MSC : la compagnie attend 10 nouveaux paquebots d’ici à 2025 dont trois seront au GNL (+ deux options). Le premier – le MSC Europa – est actuellement en cours de construction à Saint-Nazaire dans les Chantiers de l’Atlantique et devrait entrer en service en 2022. Avec 2 632 cabines et suites et sa capacité de 6 761 passagers, il sera le plus grand paquebot européen et le premier propulsé au GNL construit en France. En attendant, le MSC Grandiosa, livré fin 2019, est actuellement le plus performant sur le plan environnemental, utilisant 28 % moins de carburant par passager que les navires de la classe Fantasia.

Et tant que PDG de MSC Croisières entre 2003 et 2013, un des hommes clés de la compagne italo-suisse et toujours au capital familial (famille Aponte) avait déjà conduit la première phase du développement. Sous sa férule, MSC s’est doté de douze navires en dix ans, depuis le Lirica jusqu’au Preziosa. « Il supervise également les filiales du groupe MSC ayant un intérêt dans l’industrie du tourisme comme l'opérateur de ferry GNV et la future marque de croisières de luxe de MSC qui commencera ses opérations en 2023 », indique le communiqué.

MSC Cruises veut redéfinir les standards de l’ultra-luxe en mer

Créée en 1975, la CLIA, représentée dans sept régions dans le monde, représentent plus de 95 % de la capacité de croisière mondiale avec 400 membres, 15 000 agences de voyage mondiales et 53 000 agents de voyage membres. Les compagnies de croisières, membres de la CLIA, totalisent plus de 30 millions de passagers chaque année.

Pierfrancesco Vago présidera un comité exécutif composé de huit membres dont les présidents de l’Europe et de l’Amérique du Nord. Le comité exécutif et le conseil d'administration de la CLIA sont chargés d'établir l'orientation stratégique globale de l'association. 

A.D.

Photo : Pierfrancesco Vago, président exécutif de MSC, vient d’être nommé président de la CLIA au niveau mondial. ©MSC