Le premier méthanier chargé de GNL d’origine australienne a accosté au port de Rotterdam le 27 novembre. Il s’inscrit dans le cadre d’un contrat d’achat entre la société australienne Woodside Energy et le principal fournisseur allemand d’énergies Uniper.

Pas moins de 75 000 t de GNL ont été transbordés du Woodside Rees Withers au Gate Terminal situé sur Maasvlakte à Rotterdam. Le méthanier d’une capacité de 173 400 m3, immatriculé en Grèce, était parti de Withnell Bay, en Australie, le 29 octobre. 

Selon Woodside Energy, le gaz provient du North West Shelf australien, historique champ gazier en opération du pays, depuis plus de 35 ans, et exploité avec BP, Shell, Chevron et Japan Australia LNG. 

« Les événements survenus cette année ont montré que le monde ne peut pas considérer comme acquis un approvisionnement en énergie fiable et abordable, alors que nous nous efforçons de décarboner. Cette livraison témoigne du rôle que le GNL australien peut jouer pour contribuer à sécurité énergétique mondiale », a indiqué à cette occasion Mark Abbotsford, directeur commercial et du marketing pour Woodside. 

Contrat jusqu’en 2023

Le contrat d'achat à long terme révisé entre les deux entreprises, qui doit débuter en janvier 2023 et dont le terme a été fixé en 2039, prévoit jusqu'à douze chargements par an, équivalant à plus ou moins 0,8 Mt par an. Il est destiné l'approvisionnement en gaz naturel « de l'Europe du Nord-Ouest et de l'Europe centrale, les livraisons devant être effectuées dans plusieurs ports ».

Uniper est à l’initiative de deux projets d'unités flottantes de stockage et de regazéification en Allemagne, dont une à Wilhelmshaven, qui sera l’un des premiers terminaux d’importation de GNL à entrer en opération.

Woodside a été jusqu’alors l'un des principaux fournisseurs de l'Asie.

A.D.

Photo :  Le Woodside Rees Withers