Saudi Global Ports, filiale de l'opérateur portuaire singapourien, a pris en main les premier et deuxième terminaux à conteneurs de Dammam, suite à la signature d'une concession d'une durée de 30 ans. Une fois les travaux achevés, le port saoudien disposera d’une capacité annuelle de 7,5 MEVP.

Depuis le 1er octobre, Saudi Global Ports Company (SGP) a officiellement repris la gestion des deux terminaux à conteneurs du King Abdulaziz Port Dammam (KAPD). SGP est désormais l'unique opérateur portuaire. Le transfert du premier terminal à conteneurs de Saudi Ports Authority (Mawani) a été achevé moins de six mois après la signature d'un accord de construction, d'exploitation et de transfert de 30 ans entre les deux parties prenantes le 13 avril dernier. 

Les plans de développement et de modernisation prévoient d’intégrer les deux terminaux à conteneurs dans une « méga plateforme ». Lorsque les travaux d'extension prévus seront entièrement achevés, la capacité annuelle des infrastructutres devrait être de 7,5 MEVP. L'investissement total de PSA est estimé à plus de 7 milliards de SAR (1,8 Md$). Il est à ce jour le plus important engagement financier portuaire réalisé par un seul opérateur dans le cadre d'un partenariat public-privé en Arabie saoudite.

« En tant qu'actionnaire et partenaire technique, PSA s'engage à apporter son expertise et à mettre à profit ses ressources pour transformer King Abdulaziz Port Dammam en un méga hub mondial, doté d'infrastructures de dernière génération, et grâce à la formation du personnel à forte dominante saoudienne », a tenu à préciser Wan Chee Foong, directeur général régional du Moyen-Orient et de l'Asie du Sud, PSA International.

La rédaction