Le propriétaire de flotte cherche à financer de nouvelles acquisitions alors qu’il vient de passer une commande pour la construction de cinq nouveaux porte-conteneurs de 12 200 EVP.

Seaspan est en quête de cash pour financer de nouvelles acquisitions. Il estime son besoin à 200 M$. L’opérateur de flotte va opter pour un placement privé d'un montant total de 175 M$ à échéance 2025. Il donnera en outre aux acheteurs la possibilité d'acheter 26,25 M$ supplémentaires.

« Nous avons l'intention d'utiliser une partie du produit de cette opération pour les besoins généraux de l'entreprise, qui peuvent inclure le financement d'acquisitions, le remboursement de la dette, les dépenses d'investissement, les acquisitions potentielles…», indique le communiqué de presse.

 

Cette annonce intervient peu alors que le gestionnaire de flotte a commandé, au début du mois de décembre, cinq nouveaux navires porte-conteneurs de 12 200 EVP chacun. Les navires ont déjà été affrétés à une compagnie de rang mondial dans le cadre de contrats de 18 ans, qui devrait rapporter 910 M$ de revenus. Les commandes seront financées grâce à l’emprunt et à ses liquidités.

Seaspan aligne une flotte de 127 navires d'une capacité totale de près de 1,1  MEVP qui lui rapporte 4,1 Md$ de recettes contractuelles. Les navires en exploitation affichent une durée moyenne de location d'environ quatre ans.

La rédaction

© Seaspan