©Yantian Port Group

La Chine va construire son premier centre de soutage de GNL dans la ville de Shenzhen. Un accord a été signé entre Yantian Port Group, le géant de l'énergie PetroChina et Shenzhen Gas.

La Chine a des ambitions dans le GNL. Elle a déjà eu l’occasion de manifester ses intentions. L’annonce a été faite cette fois par Yantian Port Group. Le projet, fruit d’un accord-cadre de coopération entre les autorités lcoales de Yantian, PetroChina et le fournisseur de la ville chinoise en gaz, Shenzhen Gas, vise à développer une offre de soutage en GNL pour des méthaniers dans un premier temps d’une capacité de 8 000 à 10 000 m3. Mais le Schenzen vise aussi les porte-conteneurs.

Le centre d’avitaillement disposera dans un premier temps d’une capacité de 230 000 t par an, avec l'objectif de l'étendre à 2 Mt par selon le communiqué, qui ne fournit aucune précision sur le calendrier.

La rédaction