Le port de la Cité-Etat ressort en tête, pour la huitième année consécutive, de l’index publié par le Baltic Exchange et Xinhua. Londres, Shanghai, Hong Kong et Dubaï ont confirmé leurs positions. 

Singapour s’impose en tête de liste de ce classement qui prend en compte des paramètres portuaires (trafics, équipements en portiques, longueur des quais, tirant d'eau...), la présence de services maritime, tels que le courtage de navires, la gestion de navires, le financement, l'assurance et le droit, ainsi que les primes de souscription de coque et des facteurs liés à l'environnement économique général, tels que les tarifs douaniers, la facilité de faire des affaires, les performances logistiques, la dématérialisation de l’administration…

Au total, 43 sites ont été évalués, Singapour obtenant un score de 97,2. Le score moyen d'un site est de 58,8 points.

Malgré une année inédite en 2020, les positions relatives des principaux centres maritimes mondiaux sont restées inchangées. Londres, Shanghai, Hong Kong et Dubaï ont confirmé leurs positions.

Le classement des dix premiers sites est constant depuis 2020 et comprend quatre sites asiatiques, quatre européens, un du Moyen-Orient et un des États-Unis.

La rédaction