©DR

Total a annoncé la semaine dernière être devenu actionnaire à 20 % du projet pilote d'éolien flottant EolMed, situé au large de Gruissan dans l'Aude. Un projet d’une capacité de 30 MW.

Le Français, qui se présente désormais comme un groupe pétrolier et des énergies renouvelables, fait son entrée en France dans l’éolien flottant en devenant actionnaire du projet pilote de ferme éolienne flottante Eolmed situé en Méditerranée. Le groupe est aujourd'hui présent en Corée du Sud avec un portefeuille de 2 GW et au Royaume-Uni avec le projet Erebus de 100 MW.

Attribué en juillet 2016, le projet audois, qui doit être mise en service en 2021, sera constituée de quatre éoliennes flottantes installées à plus de 18 km de la côte au large de Gruissan et Port-la-Nouvelle. Total intervient dans ce dossier aux côtés de Qair, producteur indépendant d'énergie exclusivement renouvelable et actionnaire majoritaire du projet, et de ses partenaires locaux.

Projet financé par des fonds propres à 25 %

Le projet est estimé à 212 M€, financé à 25 % par des fonds propres et à 50 % par de la dette. Il bénéficie d'aides de l'État (subventions et avances remboursables) à hauteur de 25 % du coût total. D'une puissance totale de 30 MW, le site permettra de produire près de 100 millions de kWh/an, soit la consommation électrique annuelle de 50 000 habitants.

« L'éolien marin flottant est un segment très prometteur dans lequel Total apporte notamment son expertise des installations offshore », a déclaré Julien Pouget, directeur Renewables de Total.

La rédaction