Opération franco-française. Le groupe pétrolier et gazier a annoncé le rachat du producteur français de gaz « renouvelable » qui revendique plus de 10 % de part de marché du marché en France.

Total entend produire 1,5 térawattheure (TWh) par an de biométhane dès 2025 et Fonroche Biogaz doit contribuer à atteindre cet objectif, indique le communiqué. Les modalités financières de la transaction ne sont en revanche pas précisées.

Fonroche Biogaz, qui emploie 85 personnes, exploite sept sites en France totalisant une capacité de production annuelle de 500 GWh. Il a en outre quatre projets en développement. D'ici 2023, le producteur de biogaz, qui a déjà doublé ses capacités entre 2019 et 2020, devrait approcher le térawattheure de capacités installées en France.

Le biogaz est un gaz renouvelable produit par la fermentation de matières organiques. Sa purification conduit à la production de biométhane, qui a les mêmes propriétés que le gaz naturel et peut donc être injecté dans les réseaux de distribution ou utilisé comme carburant alternatif pour la mobilité. Le positionnement de Total sur ce marché s’inscrit dans sa stratégie de neutralité carbone, objectif que le groupe français s’est fixé à l'horizon 2050.

La rédaction