Nikolaus H. Schües, PDG de Reederei F. Laeisz ©BIMCO

Le conseil d'administration de BIMCO, présidé par Sadan Kaptanoglu, a approuvé la nomination de Nikolaus H. Schües, PDG de Reederei F. Laeisz, pour prendre la présidence de la principale organisation d’armateurs en 2023. Entre-temps, Sabrina Chao, à la tête de l’entreprise hongkongaise Wah Kwong Shipping Holdings, exercera pendant deux ans la fonction.

C’est un fonctionnement et un mode de gouvernance particuliers. Le conseil d'administration de la plus grande organisation d’armateurs, réuni en visioconférence le 28 septembre, a acté la candidature, en tant que président désigné, de Nikolaus H. Schües à la tête de l’armement allemand Reederei F. Laeisz, pour succéder en 2023 à Sabrina Chao. La présidente de l’entreprise hongkongaise Wah Kwong Shipping Holdings prendra en effet les rênes de l’organisation aujourd’hui régie par la turque Sadan Kaptanoglu. C’est dire qu’une femme succédera à une autre. Un inédit dans la gouvernance d’un association aussi dominante dans le secteur maritime. 

59 % du tonnage mondial

Les présidents de BIMCO ont un mandat de deux ans. La gouvernance est organisée de façon à assurer une continuité organisationnelle entre les présidences. Ainsi le nouveau président (président désigné) siège au conseil d'administration pendant deux ans, avant d'être élu président. Le sortant reste ensuite au conseil d'administration pour un mandat supplémentaire de deux ans en tant que président sortant et tous ceux qui ont exercé cette fonction restent membres de droit du conseil d'administration. Le BIMCO a eu un « pavillon français » lorsque Philippe Louis-Dreyfus a rempli cette mission entre 2015 et 2017. 

Nikolaus H. Schües est un homme du sérail. Il a occupé la vice-présidence. L'élection du prochain président et du président désigné aura lieu lors de l'assemblée générale de BIMCO à l’été 2021. L’organisation d’armateurs revendique 1 900 membres issus de 120 pays qui contôlent 59 % du tonnage mondial.

La rédaction