La galaxie des indices permettant d’évaluer les coûts de transport accueille un nouveau venu, proposé par le transitaire numérique Shifl. Il vante une visibilité plus fine sur un marché à la volatilité exacerbée par la crise sanitaire. 

Le spot devra désormais compter sur Shifex, nouvel indicateur basé sur des cotations de fret et les « expéditions réelles » traitées par Shifl et son réseau de transporteurs entre la Chine et les façades maritimes des États-Unis, côte Ést et Ouest. Il renseigne sur les taux fret avec la possibilité de suivre les prix sur une base de trois, cinq, douze et dix-huit mois.

Il sera sans doute dans un premier temps scruté par les chargeurs américains, qui ont connu l’an dernier des taux de fret proches des 20 000 $ pour le transport d’un conteneur de 40 pieds, combustion qu’ils ont eux-même contribué à alimenter, prêts à tout pour avoir de la place à bord. 

Shabsie Levy, le PDG de Shifl, promet une plus grande transparence tarifaire. « C'est malheureux, mais lorsque les taux de fret sont si volatils, nous trouvons des situations où les entreprises surpayent le fret de plusieurs milliers de dollars ».

Valeur ajoutée ?

Quant à la valeur ajoutée de cet index supplémentaire alors qu’il en existe des quantités, le dirigeant rejette l’argument, expliquant qu’il n’existe pas d’indices de transitaire et que les données émanant de plusieurs transitaires ne reflètent pas « les taux réels auxquels nous réservions ». Les autres indices relèvent des taux contractuels, excluant une grande partie des chargeurs, explique-t-il. 

D’autres routes – seul le transpacifique est coté à ce jour –, sont au programme. Les petits chargeurs restent la cible commerciale, les plus grands ayant la possibilité « de négocier des taux plus bas lorsque les taux spot sont inférieurs à leurs taux contractuels », justifie le dirigeant 

Pour exemple, les taux Shifex pour un transporter une boîte de la Chine à Los Angeles s'élèvent actuellement à 6 595,26 $ pour un conteneur de 40 pieds. À comparer notamment avec celui de Drewry (7 635 $), le SFCI (4 208 $) ou encore le Freightos (7 622 $). 

A.D.

Photo : Le taux de fret CCFI selon Sea Intelligence, données au 1er juin 2022