La compagnie maritime japonaise a indiqué qu’un incendie s'est déclaré le 14 mai dans sa salle des machines du NYK Delphinus, un porte-conteneurs de 4 888 EVP, alors qu’il était au large de la côte ouest américaine.

Les 24 membres d'équipage sont sains et saufs et il n'y a aucun signe de fuite de pétrole, indique ONE dans une note à ses clients alors que l’un des navires, le NYK Delphinus, exploité sur le service Atlantic 5 (AL5), a subi un incendie dans la salle des machines le 14 mai.

Le navire qui porte le nom de l’un des trois transporteurs japonais actionnaires de ONE, se trouvait à environ 43 km à l'ouest des côtes californiennes de Monterey lorsqu’il a contacté les garde-côtes de San Francisco pour signaler l'incendie peu avant 5 heures du matin le samedi 14 mai. L’incident qui a nécessité l’intervention de cinq remorqueurs, était circonscrit dans la matinée. 

Aucune fuite de pétrole

Le NYK Delphinus se trouve toujours sur la côte ouest des États-Unis dans l’attente d'être amarré à Oakland, son dernier port d'escale étant Vancouver. Il devait y être remorqué une fois l’évaluation de l'intégrité structurelle du navire réalisée, avait au préalable informé l'US Coast Guard.

Aucune information n'est actuellement disponible concernant les dommages causés à la cargaison. « Ces informations seront fournies dès qu'elles seront disponibles », indique sommairement la compagnie. 

La rédaction

Photo : ©US Coast Guard