Le port côtier belge a vendu sa participation de 5 % dans le terminal CSP Zeebrugge à Cosco Shipping Ports, qui voit sa part passer de 85 à 90 % sans que la participation de CMA CGM n’en soit modifiée.

L’annonce avait été plus ou moins été éventée en janvier dernier à l’occasion de la prorogation de 15 ans du contrat de concession du seul terminal à conteneurs de Zeebrugge à Cosco Shipping Ports jusqu'au 31 décembre 2055. La décision résulte de la fusion des deux ports belges, l’ensemble Anvers-Bruges souhaitant adopter une position neutre vis-à-vis des opérateurs de terminaux.

L'installation, initialement lancée sous le nom de Flanders Container Terminal par Seaport Terminal, a connu un parcours chahuté. Faute de succès commercial quand il était exploité par la filiale du groupe belge Katoen Natie, l’autorité portuaire a renouvelé la concession, obtenue par APM Terminals, qui a commencé ses activités en 2006. APMT a ensuite vendu ses parts à Shanghai International Port Group (SIPG) en 2010 puis à China Shipping en 2013. Le groupe Cosco a pris en 2017 le contrôle de l'installation en rachetant les 51 % d'APMT et les 25 % détenus par SIPG.

L'opération a été finalisée en janvier 2018 lorsque CoscoSP a signé le nouvel accord de concession. À cette occasion, CMA CGM est entré à hauteur de 10 % et la même année, l’autorité portuaire de Zeebrugge s’est engagé à hauteur de 5 % de façon à soutenir le redéploiement de l’infrastructure. 

Présence encore limitée dans la manutention européenne

Dans la manutention portuaire en Europe du Nord, la présence du groupe chinois est encore limitée : Zeebrugge est le seul terminal qu’il contrôle alors qu’il détient des participations minoritaires dans Euromax Terminal Rotterdam (35 %), Antwerp Gateway (20 %) et Container Terminal Tollerort à Hambourg (35 %).

CoscoSP a fait du port belge le hub d’un service phare d’Ocean Alliance (Cosco/OOCL, CMA CGM, Evergreen) desservi par les plus grands porte-conteneurs. Zeebrugge est ainsi devenu pour Cosco le premier port de déchargement sur le continent européen après Felixstowe. Selon les données de CoscoSP, les volumes ont augmenté de 52,9 % pour atteindre environ 930 000 EVP en 2021. Dans son portefeuille, il est le terminal qui a enregistré la plus forte croissance l’an dernier.

A.D.

Photo : Port de Zeebrugge ©DR