Rosatom mise sur la route du Nord

Le goupe nucléaire russe envisage de se doter d'une flotte de 55 porte-conteneurs brise-glace. Le groupe russe Rosatom a annoncé être en pourparlers avec la banque moscovite VTB pour un prêt de 7 Md$ destiné à financer l'acquisition de 55 porte-...

Bourbon et Total signent en Namibie

Bourbon Marine & Logistics annonce avoir remporté un nouveau contrat de logistique intégrée auprès de Total E&P Namibie dans le cadre d'un projet d'exploration en eaux profondes en Namibie du Sud, en 2020. Le groupe français de services maritimes y...

La Malaisie interdit les scrubbers en « open loop »

La Malaisie rejoint la cohorte des pays s'engageant à interdire l'utilisation de scrubbers à circuit ouvert dans leurs eaux intérieures en raison de leurs rejets en sulfures. L'autorité maritime Jabatan Laut Malaysia a publié un avis auprès de...

 La Banque européenne d'investissement se verdit à son tour

La Banque européenne d'investissement va cesser de financer les projets liés aux énergies fossiles, y compris le gaz, à partir de 2022, afin d'aligner toutes ses activités de financement sur les objectifs de l'Accord de Paris. La Banque de l’...

Søren Toft, à la direction de MSC ?

Le média spécialisé ShippingWatch assure, sur la base de sources bien placées et concordantes, que l'ancien COO de Maersk, Søren Toft, serait le nouveau CEO de MSC, assurant que le changement serait officiellement annoncé la semaine prochaine. Alors que...

Cosco lance la Diamond Line pour les volumes intra-européens

Cosco Shipping Lines Europe, filiale basée à Hambourg du géant chinois du transport maritime, en charge de la zone Europe, a créé Diamond Line, une filiale à 100 % immatriculée en Allemagne pour reprendre les activités intra-européennes...

Le commerce transpacifique en baisse pour la première fois depuis 2009

Le trafic de conteneurs entre l'Asie et l'Amérique du Nord enregistrera sa première année négative depuis une décennie, avec une baisse de 2 % prévue pour l'ensemble de l'année 2019, indique Alphaliner. Alors que la croissance en...

Chine : 23 % des entreprises allemandes envisageraient de délocaliser

Près d'un quart des entreprises allemandes présentes en Chine ont décidé de délocaliser tout ou partie de leur production ou bien envisagent de le faire. La hausse des coûts de production dans le pays serait le principal motif de désertion,...

Pages