Le groupe Rickmers a déposé le 1 er juin une demande de mise en redressement judiciaire avec poursuite de l’activité, après que son principal créancier, la banque HSH Nordbank, a fait savoir qu’elle rejetait le plan d’assainissement présenté par la direction – et d’ailleurs négocié avec ses créanciers dont HSH. L’annonce de la chute de ce grand armateur hambourgeois en a surpris plus d’un. C’est en effet la première fois depuis la crise de 2008 que les banques...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous