Un communiqué daté du 24 mai a annoncé que la fusion entre Hapag-Lloyd et UASC était conclue définitivement. Les deux actionnaires majoritaires d’UASC, Qatar Investment Authority – par l’intermédiaire de sa filiale Qatar Holding LLC – et le Fonds d’investissement public du Royaume d’Arabie Saoudite, deviennent de nouveaux actionnaires clés d’Hapag-Lloyd. L’accord sur le regroupement des deux entreprises a été signé à Hambourg dès juillet 2016. Depuis, une dizaine...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous