Le ministre de la Marine marchande indien a fermement réaffirmé la volonté du gouvernement de New Delhi de conserver les 66 % de parts qu’il détient dans l’armement national Shipping Corporation of India. Après la cession d’une partie des actions d’Air India, les milieux financiers indiens se sont interrogés sur le maintien dans le giron gouvernemental de l’armement et de certains ports. S’adressant au journal Economic Times of India , un proche du ministre a déclaré qu’outre le fait que l’...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous