Cinq ans et demi après le naufrage qui a fait 33 victimes, le Costa-Concordia est démantelé. Et le commandant du navire Francesco Schettino dort en prison après avoir été condamné par la Cour de cassation à 16 ans et un mois d’emprisonnement. Le bilan de la plus grosse opération de démontage d’un navire est de taille. En trois ans, 350 personnes toutes spécialités confondues et 78 entreprises et fournisseurs à 98 % italiens ont participé à la démolition de l’...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous