Le gaz naturel liquéfié (GNL) constitue un carburant alternatif pour le transport maritime en raison de ses performances environnementales. Il répond à la réglementation de l’OMI d’un taux maximal de 0,1 % de soufre en vigueur dans les zones d’émission contrôlée (ECA) depuis le 1 er janvier 2015. Il permet d’anticiper la réglementation d’un taux maximal de 0,5 % à venir le 1 er janvier 2020 sur le plan mondial sauf dans les ECA où le taux demeure à 0,1 %. Le GNL réduit aussi...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous