La reprise de Necotrans ne passe pas inaperçue dans le Landernau portuaire africain. Après avoir eu confirmation de la candidature du groupe singapourien Olam, ce serait au tour du groupe CMA CGM de s’intéresser de près aux activités de Necotrans. Dans le même temps, plusieurs personnalités africaines citent le nom du groupe Bolloré qui resterait attentif aux évolutions de ce dossier. D’autres noms circulent comme celui du manutentionnaire philippin Ictsi. Le choix final pourrait se faire dans le courant de l’...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous