Le syndicat des dockers portugais, affilié à la CGTP (Confédération portugaise des travailleurs), a mobilisé le 10 juillet les travailleurs affiliés. Une grève de 24 heures applicable une heure sur deux, afin de bloquer l’activité. Selon le syndicat, le mouvement a affecté les ports sous sa zone d’influence : Lisbonne, Setubal, Figueira da Foz et Caniçal à Madère. Elle a été suivie à 100 % dans certains cas, comme au port de Lisbonne. Pour le directeur de l’Association...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous