Les entreprises du secteur du ravitaillement en carburant des navires, actives à Amsterdam, Anvers et Rotterdam, sont sous le coup d’une enquête des autorités de la concurrence en Belgique et aux Pays-Bas. Des contrôles ont déjà eu lieu aux sièges sociaux de plusieurs sociétés. Dans cette branche où le coût du pétrole influe sur le chiffre d’affaires, les soupçons portent sur des accords illégaux pour maintenir un haut niveau de prix et un partage des clients contraire à la libre...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous