Tous les articles de la presse économique mettent l’accent sur l’affaiblissement de la marine marchande coréenne qui en a résulté et qui représente à leurs yeux un danger pour le pays dont 99 % des importations et des exportations se font par voie maritime. Ils soulignent que les capacités et parts de marchés cumulées d’HMM et SM Line, repreneur d’une partie de l’activité d’Hanjin, sont aujourd’hui loin d’atteindre celles combinées de la défunte compagnie et d...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous