Quel sera l’impact réel du Brexit sur les ports nord-continentaux ? Il est pour l’instant impossible d’émettre la moindre prédiction, tant les scénarios sont nombreux. Alors, la direction du port d’Anvers, prend les devants étant donné que le Royaume-Uni est son troisième, partenaire commercial. En 2017, le trafic entre le Royaume-Uni et le port scaldien a porté sur un volume de près de 14 Mt, dont 424 000 EVP, soit 4,19 Mt. Ce trafic global est en baisse de 8 %, évolution probablement à...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous