Les dernières données de Clarkson montrent que 10 des 12 premiers chantiers de réparation l’an dernier étaient chinois. CIC Changxing (fusionné avec Cosco) était en tête, juste devant Drydocks World Dubai. Les travaux en lien avec les réglementations sur les eaux de ballast et les scrubbers ont représenté 53 % des réalisations.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous