En mai dernier, une première annonce avait déjà été mal vécue par le port varois. Après des années de bataille pour réhabiliter une ligne ferroviaire à Brégaillon et au moment où les travaux touchaient à leur fin, DFDS/U.N. Ro-Ro retirait une de ses trois escales hebdomadaires au profit de Sète. En juillet, DFDS démarrait, avec la reprise d’Alternativ Transport, des rotations entre le port d’Occitanie et la Turquie. Trois mois seulement après le début de cette...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous