Bien qu’en position géostratégique, de par leur emplacement idéal sur les routes maritimes les plus fréquentées, les ports ultramarins doivent gérer un conflit permanent: ils peinent à s’affranchir de la métropole, dont ils dépendent à la fois pour leurs importations mais aussi pour leurs (trop rares) exports, qui passent souvent par un port de la France métropolitaine, même si leurs destinations est un ailleurs lointain. Certains d’entre eux tentent de résoudre ce conflit en dé...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous