Avec l’ouverture de la troisième écluse du canal de Panama, qui portait la promesse de transformer en profondeur le paysage portuaire de la Caraïbe, les principaux ports se sont équipés en conséquence pour recevoir des gabarits plus importants. « Dans ce contexte de développement, les ports de Saint-Martin disposent d’un potentiel de développement de leurs trafics » affirmait en 2016 la Chambre territoriale des comptes de Saint-Martin. Alors que la partie hollandaise a fortement investi dans ses infrastructures en...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous