Données à l’appui, force est de constater que les résultats obtenus ces quatre dernières années sont encourageants. Papeete s’affirme aujourd’hui comme le 4 e port de tête de ligne français, toutes façades maritimes confondues, avec 130 lignes opérées par 24 compagnies. Papeete avait déjà revu ses capacités à la hausse en 2017 en réaménageant son port autonome pour pouvoir accueillir des navires de plus grand format. Nukutepipi et Moruroa présentent aussi un...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous