« Avec leurs trafics importants dans leur zone et leurs capacités portuaires, les ports d’outre-Mer auraient un rôle régional significatif à jouer même si ce n’est sans doute pas ce qui était espéré au moment de l’élargissement du Canal de Panama ou imaginé avec la perspective de croissance des marchés Asie-Afrique », décrypte Paul Tourret. Le directeur de l’Isemar reconnaît que les analystes se sont illusionnés sur deux choses: la zone de transbordement n’...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous