La Guyane aura son port en eau profonde, avec 13 à 15 m de tirant d’eau. C’est ce que promet la plaquette du projet POMU, pour « plateforme offshore multi-usages », présenté pour la première fois le 11 décembre 2014. L’horizon est néanmoins lointain. C’est du moins sur ce scénario que le Grand Port maritime de la Guyane« a décidé de se pencher en menant une réflexion stratégique partagée sur le développement portuaire à long terme de notre région...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous