Selon la parole officielle, plusieurs ports ont essayé de s’équiper au cours des trois dernières années, comme Venise et Livourne par exemple. Mais visiblement, le courant a eu du mal à passer. Trop cher pour Venise. Le port a rapidement jeté l’éponge après une analyse sur les coûts et les bénéfices. Il a été dissuadé par les difficultés techniques liées à l’incompatibilité entre les équipements proposés à terre et les...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous