Comme la plupart des grands ports européens, Anvers se dit résolument engagé dans la course aux réductions de ses émissions d’oxydes d’azote et de dioxyde de soufre. La connexion électrique à quai fait partie du bouquet « vert » du port scaldien. Une quarantaine de bornes électriques ont été installées à certains endroits de l’arrière-port pour alimenter les remorqueurs, navires et paquebots fluviaux. Mais les développements se limitent à ces seules cat...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous