Selon le dernier état des lieux dressé par l’Enim, l’établissement public administratif gérant le régime spécial de sécurité sociale des marins, publié en mars 2019, il y avait 3 072 femmes (+ 3,8 % parmi les 39 555 marins actifs, dont 1 804 dans le commerce, soit un taux de féminisation de 11,3 %). Depuis plusieurs années, le taux de féminisation de l’École nationale supérieure maritime, qui forme les officiers de la marine marchande, augmente: il a frôlé les 20 %...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous