Depuis des années, on promet aux navires conventionnels frigorifiques un sombre destin : leur disparition. Force est de constater qu’ils cèdent, chaque année, un peu plus de terrain aux porte-conteneurs, les nouveaux rois des mers à (presque) tout faire. Au 1er juillet 2019, 566 navires conventionnels frigorifiques de plus de 100000 cft (pieds cubes, unité de mesure anglo-saxonne, soit 2 831 m 3 ) étaient en service, avec une capacité combinée de 5,11 millions de m 3 , indique la société de conseil néerlandais...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous