L’autorité gérant le canal de navigation a pris la décision d’interdire les scrubbers à boucle ouverte en raison de ses rejets en eaux chargées de sulfures. En réalité, l’Égypte n’ayant pas encore ratifié l’annexe Marpol sur la teneur en soufre dans les carburants marins, les transporteurs peuvent continuer à brûler du HFO lorsqu’ils se trouvent dans les eaux égyptiennes sans risquer de pénalités.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous