Il y avait les « Big Four », expression couramment admise pour désigner les maîtres du jeu européen, tous au Nord, à savoir Rotterdam, Anvers, Hambourg et Bremerhaven. Faudra-t-il dorénavant évoquer les « Big Six » pour tenir compte d’un déplacement des polarités, au Sud, avec la montée en puissance croissante de trois ports méditerranéens, dont deux Espagnols, Valence et Algésiras, et le Grec, Le Pirée, mis sous amphétamines par le géant chinois du conteneur...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous