CMA CGM brouille les pistes. Mi-janvier, un changement d’organigramme dans la gouvernance du commissionnaire de transport suisse Ceva Logisitics révélait le départ de Nicolas Sartini de la direction générale. L’homme, qui a dirigé les lignes nord Europe-Asie de CMA CGM et redressé le groupe singapourien Nol/APL, ne semblait pas, alors, avoir d’avenir au sein du groupe. Il se voit, au contraire, confier le pilotage des deux sociétés portuaires, CMA Terminals et Terminal Link, que le transporteur français d...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous