Le manutentionnaire vient de présenter au gouvernement de Géorgie ses plans pour le développement d’un port en eaux profondes à Poti, qui nécessiterait un investissement de plus de 250 M$ de capitaux privés pour la première phase. Posé au large de la côte Est de la mer Noire, à l’embouchure de la rivière Rioni, il deviendrait ainsi le premier port en eaux profondes du pays. L’opérateur mondial de terminaux doit manœuvrer habilement sur ce dossier délicat. Un plan concurrent a...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous