Le 12 février, la commission spéciale retraites à l’Assemblée nationale a mis un terme à ses travaux, après 75 heures de foucades s’apparentant à un « Verdun de la politique ». 5 566 amendements y ont été examinés… mais les députés n’ont pu venir à bout des 65 articles. Il faut dire que le projet de loi ne venait pas seul. Quelque 22 000 amendements – un inédit constitutionnel depuis 2008 – avaient été déposés sur ce...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous