L’Institut flamand de la logistique vient de faire une découverte: pour résoudre des problèmes de mobilité, rendre plus fluides les flux de marchandises de et vers les ports maritimes du pays, d’éviter la congestion sur les terminaux portuaires, ceux-ci doivent rester ouverts plus longtemps. Depuis quelques années, cet aspect est régulièrement évoqué. À Anvers, des entreprises ont essayé de garder leurs terminaux à conteneurs ouverts de nuit. Pratiquement personne n’y venait. L’...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous