Le 7 mars, les navires cherchant à s’engager sur le canal de Kiel ont trouvé porte close: trois des quatre écluses ouvrant l’accès à cet axe fluvial majeur sont en panne. Seule la plus petite écluse est en état de marche, mais elle ne permet pas le passage des navires dépassant 125 m de long. Résultat, un tiers des unités sont contraintes de rebrousser chemin. Les voilà désormais obligées d’effectuer un long détour pour rejoindre la mer Baltique. Car en traversant la pé...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous