Après la bulle spéculative des années 2009-2010, qui voyait se multiplier les projets en blanc, un coup de frein a certes été donné à la construction des entrepôts, mais ces derniers recouvrent cependant 120 000 m 2 . L’avenir de la filière se projette dans la diversification des fruits et légumes, l’e-commerce et l’éolien. Un tiers des surfaces de la filière logistique du port ouest est occupé par des entrepôts sous température dirigée et dédiés pour l...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous