Adossé au Pays basque espagnol, une région industrielle, le port peut actuellement traiter tous les types de trafics: vracs liquides (GNL, pétrole, produits raffinés, etc.), vracs solides et marchandises diverses (sidérurgie, papier, etc.), conteneurisées ou pas, sans oublier les colis exceptionnels, « un créneau très intéressant », selon un transitaire. La capacité à offrir un service logistique de qualité est un élément clé de la compétitivité du port. Tous les...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous