Israel Corporation, qui a enregistré un déficit net de 84 M$ au 3 e trimestre par rapport à un profit de 159 M$ l’année dernière, souhaite, d’après Lloyd’s List, réduire ses parts dans l’armement Zim dont il détient actuellement 99,7 %. Le groupe holding a souffert du déficit de plusieurs de ses filiales, notamment avec son unité pétrolière, Oil Refineries, qui enregistre un déficit de 70 M$ au 3 e trimestre, et sa structure informatique, Towerjazz, qui affiche une perte de 31 M...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous